Séance du mardi 18 novembre 2014

Taille de la police: Decrease font Enlarge font



10 ans après la découverte d’Andre Geim, qui lui a valu le prix Nobel, regard sur l’état de la recherche et de la technologie sur le graphène, matériau aux potentialités considérables.

Entre la découverte d’une nouvelle technologie et sa mise en œuvre routinière dans la société, s’écoule une longue période de tests, d’évaluation, de mise au point, de réduction des coûts, de sécurisation, d’industrialisation...

Ce « temps de latence » sépare l’invention de l’innovation.

Quid de l’écoulement et des étapes du temps de latence pour une technologie ressentie comme l’une des plus prometteuses du 21ème siècle ?
Intervenants :
Eric Dujardin,Chercheur, Centre d'élaboration de matériaux et d'études structurales CNRS
Vincent Bouchiat, Chercheur, Institut Néel de Grenoble
+ vidéo de Albert Fert et André Geim, Prix Nobel de physique 2007 et 2012
Jean-François Savard, Président du Directoire, Atherm
Olivier Acher, Directeur de l’Innovation, Horiba Scientific

Accueil à partir de 18h30 au CNRS
Séance de 19 H à 21 H 30
3, rue Michel Ange
75016 Paris

Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg

 

 

 

 

 

 

 


Notes
Pas de note pour cet article