Métier : Assistante de direction

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

Quand on monte sa boîte on a tendance à dire que l’on saura gérer sans assistante et le temps passe, les appels, le courrier, le nombre de factures et de clients augmentent et patatras... Deux options, où l’on délègue une partie de l’administratif ou l’on dit adieu à ses nuits.. Sans compter les appels aux diverses administrations, qui mettent des heures à vous répondre et dont l’amplitude horaire est loin de ressembler à celle du dirigeant. Alors la décision s’impose et avec les semaines, les mois puis les années, l’assistante de direction devient la clef de voûte de l’entreprise, le disque dur externe du dirigeant, sa fée, sans qui il serait vite perdu. Malgré les nouveaux outils de communication qui simplifient la gestion à distance ou la mobilité du dirigeant, sans son assistante le dirigeant ou la dirigeante est inévitablement perdu.

INVITEES :

Pascale CAPET-MAITRE, assistante de direction (KOMORI CHAMBON)
Marie DUPLAY assistante de direction (ALSTEF)

Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg

 

 

 

 

 

 

 

Se connecter
  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text
Notes
Pas de note pour cet article