| | Societe d'affacturage, Financement affacturage | Affacturage, Crédit, Finance | Finances solidaires | Derrière l'argent : des hommes, des projets et des espoirs

Derrière l'argent : des hommes, des projets et des espoirs

Taille de la police: Decrease font Enlarge font

La Caisse Solidaire du Nord- Pas-de-Calais récemment tenue son assemblée générale à la Maison des associations de Roubaix. Philippe Vasseur, son Directeur Général a expliqué, à cette occasion « que 2010 avait été une année contrastée pour la Caisse Solidaire, evec un résultat légèrement déficitaire, qui toutefois résume mal un exercice qui paradoxalement a vu naître ou consolider des partenariats et des sollicitations diverses ».

En 2010, la Caisse Solidaire a signé une convention de partenariat avec le Chambre de métiers et de l'Artisanat du Pas-de-Calais, qui depuis a fusionné avec celle du Nord. Par ce partenariat, la Chambre de Métiers entend pouvoir élargir sa capacité de prescription, notamment auprès des porteurs de projet qui ne peuvent trouver de partenaires faute de surface financière suffisante.

La présidence de Force Calaisis

Les responsables de la Caisse Solidaire ont, également, travaillé à l'élaboration d'une nouvelle convention triennale signé le 14 janvier 2011 pour renforcer le pôle des finances solidaires actif dans la région du Nord –Pas-de-Calais. Un accord renouvelé avec l'association des Cigales, la structure de capital risque solidaire Autonomie et Solidarité, et la NEF pour la période 2011 – 2013.(voir http://www.nord-social.info/spip.php ?article523)

En 2010, la Caisse Solidaire a pris la présidence de Force Calaisis pour 3 ans, ce qui avec la fusion des chambres de commerce de Calais, Boulogne et Dunkerque lui assure une présence renforcée sur le littoral. L'association Force Calaisis regroupe onze structures de financement et d'accompagnement à la création d'entreprise (Chambres consulaires, boutiques et associations de gestion et d'aide à la création d'entreprises, financeurs de l'économie sociale et solidaire.

L'agglomération lilloise a sollicité la Caisse Solidaire pour participer à l'élaboration de son plan relatif à l'économie sociale et solidaire. Par ailleurs, elle est intégrée et reconnus dans les différents schémas régionaux pilotés par le Conseil Régional Nord - Pas-de-Calais. L'agglomération Cap Calaisis souhaite participer au capital de la Caisse.

Rapprocher l'épargne solidaire et les projets

Jean-Pierre Balduyck, Président du Comité d'Ethique de la Caisse Solidaire et, par ailleurs, ancien maire de Tourcoing, a souligné lors de cette assemblée l'importance du rôle que jouait le réseau d'accompagnement qui, outre la Caisse Solidaire, comprend les Cigales, Autonomie et Solidarité, et l'Urscop. Il nota, également, « que derrière l'argent que prêtait la Caisse Solidaire pour favoriser l'essor de projets, il y avait aussi de la vie, des hommes, des initiatives, des espoirs » .

Dominique Crépel, président de la Chambre régionale de l'économie sociale et solidaire, mais aussi de Nord Actif, insista sur « le rapprochement que la Caisse Solidaire permettait entre l'épargne solidaire et les projets ».

Le capital de La Caisse Solidaire de 3 606 305 € au 31 décembre 2010 se répartissait entre les 1145 coopérateurs, des individus qui en détenaient 891 400 € (24,70%) représentant 69 590 parts (24,56%) et les 12 non coopérateurs, des institutions, qui elles en détenaient 2 714 904 € (75,30%) représentant 213 772 parts (75, 44%).

Le Crédit Coopératif : un actionnaire de poids

Avec une participation au capital de 2 177 935 €, soit 60,52 % et 171 491 parts soit 60,53 % le Crédit Coopératif est financièrement l'actionnaire majoritaire. Toutefois, au niveau de la gouvernance les choses sont tout à fait différentes, puisque le Crédit Coopératif ne dispose que de 882 voix sur un total de 2245, soit 39,31% des droits de vote.

Sur 127 dossiers reçus en 2010, 77 ont été classés sans étude, 61 ont été étudiés et passés en comité d'engagement, 26 projets ont été acceptés pour un montant de 527K€ ce qui a correspondu au maintien de 99 emplois et à la création de 76.

Pour les 3 ans la Caisse Solidaire vise à nettement augmenter ses capacités d'intervention. Ses responsables souhaitent porter ses ressources qui étaient de 9,6M€ en 2010 à 14M€ en 2014, avec notamment un bond de l'épargne salariale solidaire passant de 2M€ à 5M€. Cette épargne collectée et gérée au niveau national le sera pour le compte de la Caisse Solidaire par son principal actionnaire, le Crédit Coopératif.

Ajouter à: Add to your del.icio.us del.icio.us | Digg this story Digg

 

 

 

 

 

 

 

Se connecter
  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text
Notes
Pas de note pour cet article